L’Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite, reconnue d’utilité publique (Décret du 9 juillet 1993-JO du 17 juillet 1993), accueille, depuis 1911, les officiers d’active en retraite, les veuves et les veufs de ces officiers.

Peuvent également adhérer à l’ANOCR :

  • les officiers de carrière quittant le service sans avoir acquis de droit à la retraite,
  • les officiers de réserve ayant servi en situation d’activité, (ORSA),
  • les conjoints survivants des officiers d’active morts en activité de service.

Le mot du président

Mes chers camarades

Cette nouvelle année commence dans un climat social exacerbé.

Notre société est en proie à des remous, des haines, des actions violentes disparates qui s’expriment dans un désordre stupéfiant.

Nous sentons bien que tout cela est le résultat de multiples cassures entre les citoyens, les corps intermédiaires et la classe politique et que les racines en sont lointaines aussi.

La confiance indispensable au fonctionnement de la démocratie représentative s’est peu à peu délitée. Ce lien de confiance doit à tout prix être restauré pour que notre pays reste gouverné dans une approche plus consensuelle et concertée.

La noblesse du métier politique disparait aux yeux du plus grand nombre, or cela creuse encore le fossé et les incompréhensions ; l’engagement dans la vie de la cité est souvent un apostolat, il n’attire plus. Il nous faut bien constater une crise des vocations de qualité dans ce domaine.

Alors que faire ?

Il faut prendre ses responsabilités, chacun à son niveau, contribuer à recréer les liens sociaux, la confiance et une nouvelle façon peut-être de faire de la politique. Cela ne se décrète pas certes mais pour des femmes et des hommes qui ont mis très haut le service de leur pays, il nous revient de contribuer au rétablissement d’une gouvernance plus harmonieuse et plus proche des aspirations des citoyens. Il nous faut faire entendre notre voix et participer au débat d’idées mais aussi à la mise en place concrète d’un nouvel ordre démocratique.

Comme souvent nos bons vœux et nos bonnes résolutions ne sont qu’imparfaitement réalisés, mais en ce début d’année le temps n'est plus à l’attendrissement des fêtes, il est à l’action et à l’expression de ce que chacun ressent et juge bon pour notre pays.

Je souhaite aussi que soient remerciés tous ceux qui se dévouent au service des autres à la tête et au sein des groupements, j’ai pour eux une pensée toute particulière.

Je souhaite à chacun d'entre vous une année personnelle heureuse mais aussi à notre pays une sérénité retrouvée et un élan démocratique nouveau.

V.A. (2S) Michel OLHAGARAY
Président de l'ANOCR

Derniers articles parus

Défense – Défense nationale, Armées, Questionnements

Entraide – Retraite, Action sociale, Reconversion

Mémoire – En souvenir, Histoire, Témoignages

Actualités des groupements