L’Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite, reconnue d’utilité publique (Décret du 9 juillet 1993-JO du 17 juillet 1993), accueille, depuis 1911, les officiers d’active en retraite, les veuves et les veufs de ces officiers.

Peuvent également adhérer à l’ANOCR :

  • les officiers de carrière quittant le service sans avoir acquis de droit à la retraite,
  • les officiers de réserve ayant servi en situation d’activité, (ORSA),
  • les conjoints survivants des officiers d’active morts en activité de service.

Le mot du président

Mes chers camarades

Encore une fois notre Assemblée Générale a été chaleureuse et studieuse.

Elle a été marquée par un constat de bonne santé de notre association malgré l’érosion continue de nos effectifs. Nous continuerons donc de faire porter nos efforts sur le recrutement en rappelant à chacun sa responsabilité de recruteur. Nous y avons remercié avec amitié et reconnaissance le dévouement de ceux qui exercent ou ont exercé des responsabilités au sein de l’ANOCR. Notre inquiétude se porte maintenant sur l’Europe avec la mise en place, le fonctionnement et l’évolution de ses équipes dirigeantes. Nous vous avons dit nos inquiétudes dans ce domaine, les difficultés politiques de mise en place des nouvelles équipes confirment nos inquiétudes. Qu’en sera-t-il alors de la définition et de la mise en œuvre efficace d’une politique de défense commune ? Nous notons pour l’instant la désignation d’une française comme présidente de la Sous-commission de la Défense du Parlement européen, ce qui confère à la France une responsabilité particulière.Dans ce monde multipolaire, les guerres, nous le savons, revêtent des formes bien plus diverses et subtiles que la lutte armée, ce qui n’enlève rien à leur brutalité. C’est donc dans un paysage d’affrontements plus divers et plus dangereux que nous vivons avec parfois des réflexes de repliement sur nous-mêmes.Notre avenir se décide en grande partie là et maintenant.Quant au problème des retraites, la plupart des acteurs de cette réforme semblent être dans le bleu le plus complet tant les ballons d'essai sont nombreux, les mises en garde fréquentes et les postures systématiques. Nous ne pouvons qu’être vigilants et prêts à réagir lorsque sonnera l’heure de vérité.Nous demanderons alors à chacun d’entre vous d’agir auprès de vos élus pour faire entendre votre voix. Nous vous guiderons sur ce chemin qui nous est certes peu habituel mais il faudra, là encore, avoir le courage de vous engager pour être entendus.Je vous souhaite à tous un bel été, agréable et revivifiant pour aborder la rentrée avec enthousiasme.

V.A. (2S) Michel OLHAGARAY
Président de l'ANOCR

Derniers articles parus

Défense – Défense nationale, Armées, Questionnements

Entraide – Retraite, Action sociale, Reconversion

Mémoire – En souvenir, Histoire, Témoignages

Actualités des groupements